Qu'est-ce que le management IT ?

Le management IT désigne la manière dont tous les systèmes, ressources et processus informatiques d’une entreprise sont gérés en fonction des exigences commerciales et du contexte de l’organisation.

Un responsable informatique est chargé de s’assurer que toutes les technologies et tous les systèmes fonctionnent correctement, qu’il n’y a pas de temps d’arrêt et que le fonctionnement est conforme à la stratégie de l’entreprise.

Pourquoi le management IT est-il important ?

 

Le management IT est centré sur la manière dont les entreprises peuvent apporter une valeur ajoutée grâce à la technologie qu’elles utilisent. Les responsables informatiques doivent s’assurer que les outils et les processus qu’ils utilisent sont conformes à la vision globale de l’entreprise, aux principaux indicateurs clés de performance, aux processus opérationnels, aux tâches quotidiennes et aux objectifs organisationnels.

 

Dans le monde du tout numérique d’aujourd’hui, lorsque les outils et les systèmes informatiques tombent en panne, il en va de même pour l’entreprise. Imaginez votre équipe collaborant sans cloud computing, communiquant sans email, ou suivant les heures facturables sans tableurs et logiciels de comptabilité.

 

Le management IT est le moyen de garder le contrôle de tous vos systèmes et technologies numériques afin de pouvoir les dépanner à l’avance, de mettre en place une réponse aux incidents en cas de problème inattendu et de garder une visibilité sur l’ensemble de vos systèmes et technologies d’information.

 

Que recouvre le management IT ?

 

De nombreux rôles et responsabilités peuvent relever de la gestion informatique. Certaines d’entre eux peuvent être confiés à des équipes différentes, par exemple le budget et les coûts peuvent faire partie des finances, tandis que la conformité peut avoir sa propre équipe dédiée.

 

Cependant, un responsable informatique doit être capable de communiquer et d’assurer la liaison avec toutes les parties prenantes, afin de rester à jour concernant les points suivants :

 

– Les nouveaux outils et les technologies nécessaires aux besoins de l’entreprise.

– Le budget et les coûts des technologies, y compris les dépenses liées au cloud computing

– La sécurité physique de la technologie, ainsi que les risques de cybersécurité et la conformité.

– La sécurisation des réseaux et l’amélioration de la disponibilité du réseau

– intégration de nouveaux logiciels, matériels, applications ou données entrantes.

– L’assistance technique, ainsi que le service helpdesk

– Le dépannage sur site.

 

Règles fondamentales de la gestion informatique

 

Le management IT est un vaste sujet qui couvre le matériel, les réseaux et les logiciels, y compris les ordinateurs physiques et portables, les serveurs, les routeurs, les commutateurs, les applications, les données et les appareils mobiles.

 

Aujourd’hui, la plupart des entreprises disposent d’un environnement hybride qui englobe à la fois l’architecture sur site et une certaine forme d’architecture en nuage, ce qui rend la gestion informatique encore plus complexe ! Il est important de suivre certaines règles pour maîtriser la gouvernance et le management IT.

 

S’aligner sur les objectifs organisationnels

 

Si vos objectifs informatiques ne sont pas alignés sur ceux de la direction, vous n’irez pas très loin. Par exemple, si l’entreprise souhaite diffuser des versions nouvelles plus souvent, une stratégie de cloud computing constitue une bonne idée pour la feuille de route informatique. Si la réduction des coûts est à l’ordre du jour, la recherche de ressources inutiles peut s’avérer plus facile. Si vous n’êtes pas sûr de ce sur quoi l’entreprise se concentre ce trimestre, demandez-le !

 

Collaborez avec d’autres équipes

 

Que votre gestion informatique soit dirigée par le DSI, le CTO ou un responsable informatique, il est important de reconnaître que la technologie a un impact sur tout le monde dans l’entreprise. Vous n’avez pas besoin de tout faire vous-même, pensez plutôt à la personne du service financier qui pourrait vous aider à planifier un budget informatique, et à celle du service de sécurité qui serait la mieux placée pour évaluer le risque lié aux appareils non gérés. Une stratégie informatique solide inclut souvent plusieurs départements, équipes et parties prenantes.

 

Utilisez les données, l’IA et l’analyse

 

Qu’il s’agisse de suivre vos progrès ou de comprendre d’où viennent les coûts les plus lourds ou la productivité la plus faible, les données et les analyses constituent une part importante de la gestion informatique. De nombreux outils fournissent une carte de l’ensemble de votre infrastructure informatique et vous permettent de répondre à des questions spécifiques, par exemple pour savoir où se trouvent les opportunités inexploitées qui pourraient améliorer vos résultats.

 

Les avantages d’une stratégie de management IT solide

 

Avec une stratégie de management IT solide au cœur de votre entreprise, vous constaterez de nombreux avantages. Certains immédiatement, et d’autres qui apparaîtront avec le temps. Les principaux avantages sont les suivants :

 

Une collaboration stratégique entre les équipes :

Toutes les équipes ont la même vision et savent quels outils elles ont à leur disposition. Si tout le monde comprend pourquoi vous disposez de certaines technologies et comment les utiliser, il est plus probable que vous favoriserez la créativité et la cohésion.

 

Une meilleure gestion financière :

Les équipes cloisonnées ont souvent plusieurs technologies qui exécutent les mêmes processus ou tâches. Lorsque vous pouvez intégrer une stratégie de management IT rigoureuse, vous pouvez mettre fin aux licences de certains outils et intégrer le personnel ou les clients à d’autres, identifier les lacunes à combler et éliminer les logiciels qui ne correspondent pas aux objectifs de l’organisation.

 

Une évaluation plus stricte des risques :

Sans management IT, vous ne pouvez pas savoir quels sont les produits, les outils et les appareils qui se trouvent sous votre toit, ce qui vous expose à un risque énorme dû à l’informatique fantôme, aux actifs non surveillés et aux cyberattaques. Un management IT efficace vous permet d’avoir une vue d’ensemble de tout ce qui se trouve dans votre entreprise ou dans l’environnement de vos clients, afin que rien ne passe inaperçu.

 

Conformité facilitée :

Les réglementations sont complexes dans le monde de l’informatique, surtout lorsqu’il s’agit de questions sensibles comme les données des clients. Connaître l’ensemble des logiciels et du matériel que vous utilisez, et rester au fait des informations relatives aux clients grâce à la technologie plutôt qu’à l’aide d’e-mails et de documents locaux vous met dans une position bien plus favorable en cas d’audit.

 

Prévision plus précise des changements :

La gestion du changement est l’une des parties les plus difficiles dans la gestion d’une entreprise, et vous voulez vous assurer que vous pouvez avertir les équipes des changements suffisamment à l’avance. La gestion informatique permet de prévoir les changements à l’avance et de comprendre l’impact de ces changements afin d’être prêt quel que soit le scénario.

 

Détenir un avantage concurrentiel :

Le paysage technologique a nivelé l’organisationnel, et même les petites entreprises peuvent désormais rivaliser avec les grands acteurs si elles disposent d’une base technologique solide. Le management IT est un élément essentiel pour s’assurer que vous disposez de toute l’infrastructure basée sur le cloud, du matériel, des centres de données et des outils d’automatisation dont vous avez besoin pour être compétitif.

 

Meilleures pratiques en matière de gestion informatique

 

Pour vous assurer que votre gestion informatique est correcte, veillez à suivre quelques bonnes pratiques essentielles.

 

Ne vous contentez pas de suivre – dirigez !

 

Ne gérez pas votre environnement ou celui d’un client de manière réactive, en attendant qu’un problème survienne et en y répondant. Réfléchissez plutôt aux objectifs de l’entreprise et tracez la voie à suivre pour répondre à ces besoins grâce à la technologie. C’est ainsi que vous deviendrez un partenaire stratégique et que vous pourrez vous asseoir à la table des négociations.

 

N’oubliez pas les compétences générales :

 

En tant que responsable de la technologie, vous n’êtes pas seulement la personne qui répare au bout du fil. Vos collègues et vos clients attendent de vous que vous soyez capable de faire preuve d’empathie, de résoudre des problèmes, de faire preuve de créativité et de mettre en œuvre des idées avec confiance. Parfois, c’est même plus important que de savoir quel fil doit être branché à quel endroit.

 

Commencez par la visibilité :

 

Si vous ne savez pas de quelles ressources et de quels actifs vous disposez, comment pouvez-vous créer un plan de management IT efficace ? Il est essentiel de commencer par une vue complète de tout votre inventaire, y compris les machines, les dispositifs SNMP, le matériel, les logiciels, les applications et les données. Cela peut se faire à l’aide d’outils d’analyse comme Network Discovery, qui fournit automatiquement une base de référence pour les changements que vous souhaitez apporter.

 

Soyez flexible et agile :

 

Aucun domaine n’évolue aussi vite que la technologie, vous devez donc être capable de suivre le rythme. Établissez une feuille de route, mais soyez prêt à faire des changements à la volée. Restez à l’écoute des dernières innovations, ce qui peut inclure des formations sur les nouvelles applications commerciales ou le recrutement d’experts.

FAQ

Management IT : FAQ

Quel est le but du management IT ?

Quelles sont les conséquences d’un management IT de mauvaise qualité ?