Générer un résumé avec l'IA

Qu’est-ce que l’identification des actifs informatiques ?

Le processus d’identification des actifs informatiques permet de cataloguer tous les actifs matériels et logiciels au sein de l’infrastructure informatique d’une organisation. Ce processus englobe tout, des ordinateurs de bureau aux serveurs, en passant par les appareils mobiles et les applications logicielles.

L’identification des actifs informatiques vise à obtenir une compréhension globale des actifs d’une organisation afin de mieux gérer les actifs du réseau, de réduire les coûts et d’atténuer les risques de sécurité. En identifiant tous les actifs de l’infrastructure informatique d’une organisation, les équipes informatiques peuvent s’assurer qu’ils sont correctement entretenus, mis à jour et sécurisés, améliorant ainsi l’efficacité et la productivité globales.

Comment fonctionne l’identification des actifs informatiques ?

Le processus d’identification des actifs informatiques utilise des outils spécialisés pour analyser l’infrastructure informatique d’une organisation afin d’identifier tous les actifs matériels et logiciels. Ces outils recueillent des données sur chaque actif, notamment son emplacement, sa configuration et son système d’exploitation.

Les données peuvent ensuite être répertoriées dans une base de données centralisée qui est utilisée pour créer un inventaire précis des actifs informatiques d’une organisation. Cet inventaire est essentiel pour que les équipes informatiques puissent suivre l’état et l’utilisation de chaque actif, surveiller les vulnérabilités en matière de sécurité et s’assurer que les actifs sont correctement gérés et entretenus.

L’inventaire des actifs informatiques est souvent automatisé et peut être programmé pour être exécuté régulièrement afin de garantir une gestion précise de l’inventaire. Il existe deux principaux types d’inventaire : l’inventaire actif et l’inventaire passif. Nous allons maintenant aborder ces deux catégories.

Qu’est-ce que la recherche active et la recherche passive de biens informatiques ?

La recherche active de biens informatiques consiste à identifier tous les biens matériels et logiciels connectés à un réseau à l’aide de techniques de balayage actives telles que les balayages ping, les balayages de ports et d’autres solutions de recherche de biens. Cela aide les organisations à maintenir des inventaires précis de leurs actifs informatiques, ce qui est crucial pour la sécurité, la conformité et l’optimisation des coûts.

La découverte passive des actifs informatiques est le processus d’identification de tous les actifs matériels et logiciels connectés à un réseau sans scanner activement le réseau. Elle s’appuie sur la surveillance du trafic réseau, l’analyse des journaux et la collecte de données provenant d’autres sources pour identifier les actifs. Cette méthode est moins intrusive que l’analyse active et peut fournir une image plus complète des actifs informatiques sur le réseau.

Quelle est la différence entre l’identification et la gestion des actifs ?

L’identification des actifs est le processus de catalogage de tous les actifs matériels et logiciels connectés à un réseau, y compris les serveurs, les postes de travail, les appareils mobiles et les applications. Ce processus aide les organisations à maintenir des inventaires précis de leurs actifs informatiques, ce qui est crucial pour la sécurité, la conformité et l’optimisation des coûts.

Par ailleurs, la gestion des actifs est le processus de suivi et de maintenance des actifs matériels et logiciels d’une organisation tout au long de leur cycle de vie, de l’acquisition à la mise au rebut. Cette procédure implique la gestion de l’inventaire, des licences, des contrats et des calendriers de maintenance afin de garantir que les actifs sont utilisés de manière efficace.

Comment l’asset discovery et l’asset management fonctionnent-ils en synergie ?

L’identification et la gestion des actifs se complètent pour permettre à une organisation d’avoir une vision complète et précise de ses actifs informatiques. L’inventaire des biens identifie tous les biens matériels et logiciels connectés à un réseau, tandis que la gestion des biens suit ces biens tout au long de leur cycle de vie.

La gestion efficace des actifs dépend d’une identification précise des actifs, et l’identification des actifs nécessite une gestion appropriée des actifs. En fait, ces deux processus sont mutuellement compatibles et se complètent, ce qui permet aux services informatiques de fonctionner au mieux.

Comment assurer le suivi

Pour assurer le suivi des actifs identifiés dans le cadre de la recherche et de la gestion des actifs, les entreprises utilisent une combinaison d’outils et de processus. En général, elles utilisent un système de gestion des actifs pour maintenir un inventaire de tous les actifs et suivre leur cycle de vie, de l’acquisition à la mise au rebut.

Ce système comprend des informations telles que l’emplacement physique du bien, le propriétaire, la garantie, le calendrier de maintenance et les informations relatives aux licences. Le système peut également aider les organisations à identifier et à suivre les changements apportés aux actifs, tels que les mises à niveau du matériel ou les installations de logiciels. En outre, des audits réguliers peuvent être menés pour s’assurer que tous les actifs sont comptabilisés avec précision.

Meilleures pratiques pour l’identification des actifs informatiques et la gestion de l’inventaire

Des pratiques efficaces d’identification des actifs et de gestion de l’inventaire peuvent aider les organisations à réduire les coûts, à augmenter l’efficacité et à minimiser les risques. Les meilleures pratiques en matière de découverte des actifs informatiques et de gestion de l’inventaire comprennent, entre autres, les éléments suivants :

  • Élaborer une politique et un plan de gestion des actifs et des services qui intègre la gestion du cycle de vie, y compris les processus de découverte, de suivi et d’élimination des actifs. Veiller à ce que la politique comprenne également la gestion de la configuration, en documentant la configuration de tous les actifs et en suivant les modifications apportées à leur configuration au fil du temps.
  • Effectuer régulièrement des audits des actifs pour s’assurer que tous les actifs sont pris en compte et figurent correctement dans l’inventaire.
  • Utiliser des outils et des technologies automatisés, tels que des scanners de logiciels et de matériel, pour rationaliser le processus de découverte des actifs. Cela facilitera la cartographie des dépendances, qui identifie et cartographie les relations et les dépendances entre les actifs informatiques au sein de l’infrastructure d’une organisation.
  • Mettre en place un système centralisé de gestion des actifs qui permet de suivre l’emplacement des actifs, leur propriété et les calendriers d’entretien.
  • Maintenir à jour des informations précises sur les licences et les contrats afin de garantir la conformité avec les exigences réglementaires.
  • Évaluer régulièrement l’utilisation et les performances des actifs afin d’optimiser leur utilisation et de minimiser les coûts.
  • Mettre en œuvre des protocoles de sécurité solides pour protéger les actifs contre les accès non autorisés et les violations.
  • Élaborer et maintenir un plan de reprise après sinistre pour garantir la disponibilité des actifs en cas de catastrophe.

Comment choisir une solution de découverte des actifs informatiques ?

Lors du choix d’une solution de découverte des actifs informatiques, il est important de prendre en compte les éléments suivants :

  • Compatibilité : assurez-vous que la solution est compatible avec votre infrastructure existante et qu’elle peut repérer tous les actifs, y compris le matériel, les logiciels et les appareils mobiles.
  • Assistance : assurez-vous que le fournisseur offre un support complet et une formation adaptée aux professionnels de l’informatique afin de vous aider à maximiser la valeur de la solution.
  • Facilité d’utilisation : choisissez une solution facile à installer, à configurer et à utiliser, dotée d’une interface intuitive qui offre une visibilité complète sur vos actifs.
  • Méthodes de numérisation : assurez-vous que la solution utilise des méthodes de balayage précises, telles que le balayage actif et passif, afin de fournir une découverte efficace et complète des actifs.
  • Collecte et analyse des données : choisissez une solution capable de collecter et d’analyser les données relatives aux actifs en temps réel et de fournir des informations exploitables afin d’améliorer la gestion des actifs.
  • Rapports : assurez-vous que la solution fournit des rapports personnalisables et complets qui peuvent être facilement exportés vers d’autres systèmes.
  • Sécurité : choisissez une solution qui intègre des protocoles de sécurité robustes pour protéger vos actifs contre les accès non autorisés et les violations.

Le choix de la bonne solution d’inventaire des actifs informatiques peut accroître l’efficacité, fournir un meilleur service à vos utilisateurs et faciliter instantanément la vie professionnelle de votre équipe. C’est pourquoi Atera propose aux services informatiques une solution tout-en-un qui englobe tous les services énumérés ci-dessus.

Cela a-t-il été utile ?

Articles connexes

Professionnels IT : pourquoi avez vous besoin d’un logiciel de surveillance de réseau ?

Lire

Optimisez votre équipe avec l'IA en IT.

Exploitez la puissance de l'IA pour décupler l'efficacité de votre informatique et libérez votre organisation des limites d'hier.