Générer un résumé avec l'IA

En 2019, 67% des entreprises françaises ont été confrontées à une ou plusieurs cyberattaques. Ce chiffre, avancé par Hiscox Assurances dans le cadre d’une étude sur la gestion des cyber-risques, est le reflet d’une orientation globale qui voit le nombre de cyberattaques en constante augmentation partout dans le monde. 

Professionnels et experts sont unanimes, 2019 fut une véritable année charnière en terme de cybersécurité, achevant ainsi une décennie faite de défis et changements immenses dans le domaine.

Que dire alors de 2020 qui, avec la crise du COVID-19, amène avec elle un nouveau lot d’attaques et de challenges supplémentaires à relever. 

Plus que jamais, les questions de cybersécurité sont aujourd’hui centrales et il devient primordial pour les entreprises comme pour les particuliers de se prémunir face à des cybermenaces toujours plus ingénieuses et variées. 

Chez Atera, nous en avons identifié sept qui, d’après notre expertise, représentent le plus de risque actuellement sur le marché français.

Quelles sont-elles et comment s’en protéger ? Voici toutes nos explications. 

 

Les cybermenaces, un enjeu crucial à prendre au sérieux

En matière de cybersécurité, tout le monde est concerné. En effet, à l’heure où le tout-digital règne et où la plupart des entreprises connaissent une révolution numérique, les moyens permettant d’assurer la protection et l’intégrité des données, quelles qu’elles soient, sont plus que nécessaires.

On distingue différents types d’événement de cybersécurité pouvant amener à une fuite de données : les erreurs humaines, les problèmes techniques et les cyberattaques.

Si les deux premiers événements représentent évidemment un risque permanent, les cyberattaques restent la menace principale pour laquelle il faut être particulièrement vigilant. 

Les menaces n’épargnent personne, petites comme grandes entreprises, professionnels et particuliers. Il y a autant de cyberattaques que de nouvelles technologies existantes, utilisant des procédés de plus en plus sophistiqués. 

Une tendance qui n’est malheureusement pas prête de s’arrêter. 

Pourquoi ? Deux raisons peuvent être avancées. 

La première est que les systèmes d’informations des entreprises deviennent de plus en plus performants, mettant en place divers procédés technologiques. Ce qui en réalité multiplie les points d’entrée pour les hackers et s’avère devenir un terrain de jeu miné de cyberattaques. 

La deuxième raison est que le commerce de la data fait rage, et ce depuis déjà de nombreuses années. Désormais, les entreprises ne sont plus menacées pour ce qu’elles sont mais pour les données qu’elles possèdent. Notamment les données personnelles. Or, une fuite de données peut avoir des conséquences dramatiques pouvant parfois aller jusqu’au dépôt de bilan. 

La menace est donc omniprésente et il est primordial pour toute entreprise de s’en prémunir en développant une stratégie globale de gestion des risques en son sein. 

Comment bien se protéger ? En faisant de la cybersécurité une priorité pour l’entreprise, en y allouant un budget (et en appliquant le modèle MSP en matière de cybersécurité)  et surtout en sensibilisant et formant le personnel.

La prévention est fondamentale. Une attaque réussie mais détectée à temps fera moins de dommages que si elle passe inaperçue. 

Cela s’est d’ailleurs vérifié très récemment pendant la crise du Covid-19. 

La multiplication des cyberattaques, l’autre crise du Covid-19

Outre la crise sanitaire mondiale qu’il a provoqué, le Covid-19 n’a épargné presque aucun secteur, ayant des répercussions parfois sans précédent.

En matière de cybersécurité, les entreprises ont connu une hausse particulièrement forte de cyberattaques, essentiellement due aux changements de conditions de travail ainsi qu’à une baisse générale de vigilance.

En effet, le télétravail s’étant particulièrement développé pendant cette période, il a fallu rapidement adapter les systèmes d’informations des entreprises pour assurer leur continuité. Au détriment parfois de la sécurité de ces dits systèmes. Une situation idéale pour les hackers qui ont su profiter de ces moments inédits de confusion pour multiplier les actes de malveillance et récupérer ainsi de nombreuses données personnelles. 

Bien qu’il soit encore compliqué, à l’heure où nous écrivons ces lignes, de prédire l’avenir, on peut d’ores et déjà affirmer que le Covid-19 a et aura un impact conséquent sur notre façon de travailler. De ceci découle la nécessité de faire évoluer la cybersécurité vers un durcissement des systèmes d’informations, à la fois en entreprise et chez les particuliers.

Entre menace persistante et challenges post Covid-19, quelles sont les menaces de cybersécurité actuelles à surveiller de près ?

 

7 menaces de cybersécurité à surveiller en 2020

  • Les attaques contre les IoT (Internet of Things)

Maisons intelligentes, voitures intelligentes, villes intelligentes…Aujourd’hui l’Internet des objets est présent dans tous les domaines. L’un des soucis majeurs de ces nouvelles technologies est la vulnérabilité de ses systèmes de sécurité. En effet, la plupart de ces objets connectés contiennent des failles de sécurité très facilement exploitables, donnant ainsi accès à une multitude de données personnelles appartenant souvent à des particuliers. 

  • Le phishing 

Ou hameçonnage en français. Cette technique “vieille comme le monde”, vise à obtenir des données personnelles via l’usurpation d’identité. La parade consiste à envoyer un mail ou une page web contrefaite invitant à saisir un ensemble de renseignements personnels. Une attaque simple à réaliser et à forte rentabilité pour les cybercriminels et qui ne perd malheureusement pas en popularité. 

  • Les cyberattaques contre les Clouds 

Depuis quelques années, les entreprises transfèrent la plupart de leurs données et informations vers du “stockage en ligne”, plus communément appelé cloud. Ce qui ne garantit pas forcément plus de sécurité. En effet, avec l’utilisation accrue du “cloud computing” vient la menace du “cloud jacking”. Certaines grandes entreprises en ont d’ailleurs déjà fait les frais en 2019 et il est fort à parier que cela se reproduise de plus en plus en 2020. 

  • Les attaques ransomwares

Ou rançongiciel. Là encore, une attaque plutôt simple à mettre en place. Il s’agit d’un logiciel malveillant installé sur votre machine et visant à prendre en otage vos données. La fameux “virus informatique”. Il s’agit d’une attaque particulièrement dommageable pour les entreprises qui voient non seulement leurs données inaccessibles mais également l’ensemble de leurs activités compromises. 

  • L’intelligence artificielle

Beaucoup de choses ont été dites en matière d’intelligence artificielle. Révolutionnaire et intrigante, l’IA et sa fameuse technique de “Machine Learning” permettent aux entreprises de mieux se prémunir des cyberattaques et d’identifier rapidement leurs failles de sécurité. Mais sur ce terrain, les entreprises jouent à jeu égal avec les cybercriminels. Les technologies sont à disposition de tous et force est de constater que les attaques dopées à l’IA, déjà présentes en 2019, tendent à se renforcer en 2020. Ces attaques sont particulièrement virulentes, s’apparentant plus à de l’ingénierie sociale. 

  • La multiplication des attaques sur mobile

Plus particulièrement via les applications. En effet, étant plus vulnérables de nature, il est donc beaucoup plus simple d’en trouver les failles, de les exploiter et avoir ainsi une portée d’entrée vers l’ensemble de vos données personnelles. Pour s’en prémunir, il est préférable d’installer uniquement des applications réputées et de les mettre régulièrement à jour pour disposer de tous les correctifs de sécurité nécessaires. 

  • Les inquiétudes autour de la 5G

L’arrivée de la 5G soulève inquiétudes et débats depuis plusieurs mois. De par sa forte capacité d’absorption et ses débits accrus, la 5G va permettre notamment une démultiplication des objets connectés. Quid alors de la cybersécurité ?

Toute entreprise connaîtra au moins une cyberattaque au cours de son existence. C’est aujourd’hui inévitable. Le tout est d’être assez informé et vigilant pour s’en prémunir et détecter les failles le plus tôt possible. Pour cela, Atera propose notamment un logiciel de gestion et surveillance qui vous permet de contrôler l’ensemble de vos réseaux tout en fournissant une assistance et une maintenance instantanée en cas de problème technique. 

Cela a-t-il été utile ?

Articles connexes

Les prédictions du CISO d’Atera en matière de cybersécurité pour 2024

Lire

Les meilleures solutions et logiciels de protection contre les malwares

Lire

Qu’est-ce que le spear phishing ? Voici comment se protéger contre ces attaques

Lire

Comment ajouter l’authentification multifactorielle à Windows Server Essentials?

Lire

Optimisez votre équipe avec l'IA en IT.

Exploitez la puissance de l'IA pour décupler l'efficacité de votre informatique et libérez votre organisation des limites d'hier.