Générer un résumé avec l'IA

Dans le domaine de la cybersécurité et de la protection des données, la confiance est primordiale. C’est la base sur laquelle les entreprises et les clients construisent des relations durables, avec la certitude que les données sensibles sont traitées avec le plus grand soin et la plus grande sécurité.

Nous sommes donc ravis d’annoncer une étape importante dans notre démarche visant à renforcer cette confiance : Atera a obtenu la certification SOC 2 !

Pour nous, cette réussite est plus qu’une simple certification ; elle témoigne de notre engagement inébranlable en faveur de la sécurité, de la disponibilité, de l’intégrité du traitement, de la confidentialité et du respect de la vie privée. Nous comprenons qu’à l’ère numérique, où le travail à distance et les solutions basées sur le cloud sont devenus la norme, la protection de votre entreprise et des données de vos clients n’est pas négociable. La certification SOC 2 n’est pas seulement un sceau d’approbation, c’est une promesse que nous prenons votre sécurité au sérieux.

Dans ce blog, nous nous intéresserons à ce qu’est SOC 2 et à son importance, à la manière de se conformer à SOC 2 en quelques mots, à la durée typique d’un audit SOC 2, à ce que la certification SOC 2 signifie pour Atera et, surtout, à ce qu’elle signifie pour vous, en tant que membre estimé de notre communauté.

Alors, explorons ensemble ce parcours passionnant en célébrant l’obtention par Atera de la certification SOC 2 !

Qu’est-ce que SOC 2 ?

SOC 2, ou Service Organization Control 2, est un cadre d’évaluation et de reporting des contrôles et processus mis en œuvre par les organismes de services pour protéger les données des clients et garantir la sécurité, la disponibilité, l’intégrité du traitement, la confidentialité et le respect de la vie privée de ces données. Il a été développé par l’American Institute of CPAs (AICPA) dans le cadre des Trust Services Criteria.

SOC 2 est une norme de sécurité largement acceptée pour les fournisseurs de services cloud qui aide les organisations à protéger les données de leurs clients contre tout accès non autorisé ou toute utilisation abusive. Ce type d’audit est réalisé par un tiers indépendant et porte sur les contrôles non financiers d’une entreprise, tels que la sécurité, la disponibilité, l’intégrité du traitement, la confidentialité et la protection de la vie privée. Les organisations qui répondent aux critères rigoureux définis dans les normes SOC 2 sont considérées comme étant conformes à ces normes et ont pris les mesures appropriées pour protéger les données de leurs clients.

L’obtention de la certification SOC 2 exige des organisations qu’elles démontrent qu’elles ont mis en place des contrôles adéquats pour garantir que les données de leurs clients sont sécurisées et traitées correctement. L’audit couvre de nombreux aspects de la sécurité des données, tels que la gestion de l’accès des utilisateurs, la surveillance du système, les protocoles d’authentification, les méthodes de cryptage utilisées pour le stockage et la transmission des données, les procédures de réponse aux incidents et d’autres normes connexes publiées par des organismes de réglementation, notamment HIPAA (Health Insurance Portability and Accountability Act), PCI DSS (Payment Card Industry Data Security Standard), ISO/IEC 27001/2 (Organisation internationale de normalisation et Commission électrotechnique internationale), ou FISMA (Federal Information Security Management Act).

L’objectif principal de cet audit est de donner aux clients l’assurance que leurs données ne seront pas mal traitées ou exposées de quelque manière que ce soit. Cela permet aux organisations d’établir une relation de confiance avec leurs clients et d’acquérir un avantage concurrentiel sur le marché, puisque la plupart des entreprises sont censées se conformer à ces normes pour rester compétitives.

Dans l’ensemble, la certification SOC 2 garantit que les informations relatives aux clients sont stockées en toute sécurité et traitées de manière responsable, tout en offrant des avantages supplémentaires tels qu’une plus grande confiance de la part des clients et des investisseurs potentiels. Atera a récemment franchi cette étape importante, ce qui lui permettra de continuer à protéger les données de ses clients tout en satisfaisant aux exigences de l’industrie en matière de sûreté et de sécurité.

Quelles sont les différences entre SOC 1 et SOC 2 ?

SOC 1 et SOC 2 sont deux types de cadres de conformité qui traitent de différents aspects des contrôles et processus d’une entreprise liés à l’information financière et à la sécurité des données. Ils sont souvent utilisés par les organismes de services pour démontrer l’efficacité de leurs contrôles internes aux clients et aux parties prenantes, mais ils se concentrent sur des domaines différents :

SOC 1 (Service Organization Control 1) :

  • Objectif : Les rapports SOC 1 sont spécifiquement conçus pour les organismes de services qui fournissent des prestations à d’autres entreprises, lorsque ces dernières sont susceptibles d’avoir une incidence sur les rapports financiers de ces entreprises.
  • Focus :  SOC 1 se concentre principalement sur les contrôles liés à l’information financière, y compris les contrôles sur les transactions financières, le traitement des données et l’exactitude des données.
  • Audience : En règle générale, les rapports SOC 1 s’adressent principalement aux organisations clientes qui utilisent les compétences du prestataire de services. Ces rapports sont utilisés pour évaluer l’impact des contrôles du prestataire de services sur leurs rapports financiers.

SOC 2 (Service Organization Control 2) :

  • Objectif : Les rapports SOC 2 sont destinés aux organisations de services qui stockent ou traitent des données sensibles sur les clients, telles que des informations personnelles, mais pas nécessairement à des fins de reporting financier.
  • Focus : SOC 2 est plus largement axé sur les contrôles liés à la sécurité, à la disponibilité, à l’intégrité du traitement, à la confidentialité et à la protection de la vie privée (communément appelés “critères des services de confiance”). Il évalue dans quelle mesure une organisation protège les données de ses clients.
  • Audience : Les rapports SOC 2 sont généralement communiqués à un public plus large, notamment aux clients actuels et potentiels, aux partenaires commerciaux et aux organismes de réglementation. Ils sont pertinents pour les organisations qui traitent les données sensibles et qui doivent garantir aux parties prenantes leurs pratiques en matière de sécurité des données.

En résumé, la principale différence entre SOC 1 et SOC 2 réside dans leur objectif, leur champ d’application et leur finalité. SOC 1 traite principalement des contrôles liés à l’information financière, tandis que SOC 2 se concentre sur les contrôles liés à la sécurité, à l’intégrité, à la disponibilité et à la confidentialité des données.

Les organisations choisissent souvent l’un ou l’autre de ces cadres en fonction de leurs activités spécifiques et des besoins et préoccupations de leurs clients et parties prenantes. Il est également possible pour une organisation d’obtenir à la fois les rapports SOC 1 et SOC 2 si elle a des activités pertinentes dans les deux domaines.

Pourquoi la certification SOC 2 est-elle importante ?

Dans un monde où les violations de données et les cybermenaces sont omniprésentes, les entreprises doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour sécuriser les informations sensibles. L’une de ces mesures cruciales est la certification SOC 2. Mais qu’est-ce qui la rend si importante ?

La certification SOC 2 est une norme de sécurité importante pour les fournisseurs de services cloud, car elle garantit aux clients que leurs données sont traitées conformément aux normes du secteur. Elle permet de vérifier qu’une entreprise a mis en place des contrôles de sécurité appropriés et peut constituer un avantage concurrentiel sur le marché, en renforçant la confiance des clients dans les services de l’entreprise.

Les organisations doivent démontrer qu’elles ont mis en place des mesures de protection adéquates pour protéger les données des clients et assurer la conformité avec les différentes lois et réglementations. La certification SOC 2 constitue une vérification indépendante des pratiques et procédures de sécurité de l’entreprise, garantissant aux clients que leurs données sont protégées. Cette certification aide également les organisations à maintenir leur réputation en démontrant leur engagement à protéger les données des clients.

En outre, la certification SOC 2 peut aider les organisations à gagner des clients potentiels qui cherchent à s’assurer que leurs données sont sécurisées. De nombreuses entreprises exigent désormais la validation par un tiers de la posture de sécurité d’un fournisseur avant d’accepter de faire affaire avec lui. Ainsi, l’obtention de la certification SOC 2 offre aux organisations un avantage concurrentiel supplémentaire par rapport à celles qui n’ont pas le même niveau d’assurance.

SOC 2 exige des audits réguliers des systèmes et des processus afin de maintenir ses certifications, ce qui signifie que les organisations doivent continuellement surveiller et améliorer leurs pratiques au fil du temps. Cela permet aux entreprises de rester en conformité avec les nouvelles réglementations ou les changements dans les normes du secteur, tout en restant à l’affût des nouvelles menaces ou vulnérabilités qui pourraient compromettre les données des clients.

En résumé, la certification SOC 2 est une norme de sécurité importante pour les fournisseurs de services cloud, car elle garantit aux clients que leurs données sont sécurisées et traitées correctement, conformément aux normes du secteur. En outre, elle peut donner aux organisations un avantage concurrentiel en les aidant à gagner des clients potentiels qui ont besoin de ce type d’assurance lorsqu’ils envisagent de choisir un fournisseur pour leurs services ou leurs produits. Enfin, elle nécessite des audits réguliers, qui permettent aux entreprises de rester en conformité tout en gardant une longueur d’avance sur les menaces ou vulnérabilités potentielles qui pourraient compromettre les données des clients.

Comment obtenir la conformité SOC 2 en quelques mots ?

L’obtention de la conformité SOC 2 implique un processus systématique qui comprend les étapes clés suivantes :

Déterminer le champ d’application : Commencez par définir le champ d’application de votre audit de conformité SOC 2. Identifiez les systèmes, les processus et les services qui seront couverts par l’audit. Déterminez lesquels des cinq critères des services de confiance (sécurité, disponibilité, intégrité du traitement, confidentialité et respect de la vie privée) sont pertinents pour les opérations de votre organisation.

Sélectionner un auditeur :  Choisissez un cabinet d’audit tiers qualifié, approuvé et validé par l’American Institute of CPAs (AICPA) et spécialisé dans les évaluations SOC 2. L’auditeur doit être indépendant et n’avoir aucun conflit d’intérêt avec votre organisation.

Analyse des insuffisances : Effectuez une analyse des écarts pour évaluer vos contrôles et pratiques actuels par rapport aux critères sélectionnés pour les services fiduciaires. Cette analyse permettra d’identifier les domaines dans lesquels vous êtes en conformité et ceux dans lesquels des améliorations sont nécessaires.

Élaboration et mise en œuvre des contrôles :  Sur la base des résultats de l’analyse des écarts, développez et mettez en œuvre des contrôles et des mesures de sécurité pour combler les lacunes identifiées et vous aligner sur les exigences de SOC 2. Ces contrôles doivent couvrir des aspects tels que l’accès aux données, la surveillance du système, la réponse aux incidents, etc.

Documentation : Créez une documentation complète décrivant vos objectifs de contrôle, vos politiques, vos procédures et les preuves de conformité. Cette documentation doit démontrer comment vous avez mis en œuvre et maintenu vos contrôles.

Tests et audit : L’auditeur effectuera des tests pour évaluer l’efficacité de vos contrôles. Dans le cas d’un rapport de type II, ces tests se dérouleront sur une période donnée, généralement de six à douze mois. Préparez-vous à fournir des preuves de l’efficacité de vos contrôles, telles que des journaux, des politiques et des procédures.

Remédiation : Traitez les problèmes ou les faiblesses identifiés au cours de l’audit. Apportez les améliorations nécessaires pour renforcer vos contrôles et votre posture de sécurité.

Il est important de noter que la conformité à la norme SOC 2 n’est pas un effort ponctuel ; elle exige un engagement permanent en faveur de la sécurité et de la confidentialité des données.

En suivant scrupuleusement ces étapes et en se préparant minutieusement à l’avance, les entreprises peuvent obtenir en toute confiance la certification SOC 2 tout en donnant à leurs clients l’assurance que leurs données sont sûres et sécurisées.

Combien de temps dure un audit SOC 2 ?

Le processus d’obtention de la certification SOC 2 est assez vaste et nécessite beaucoup de temps pour être réussi.

La durée d’un audit SOC 2 peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, notamment la complexité des systèmes et des processus de l’organisation, l’étendue de l’audit, le degré de préparation de l’organisation et le type de rapport émis (type I ou type II).

Voici quelques lignes directrices générales :

Rapport de type I : Un rapport SOC 2 de type I couvre généralement l’état des contrôles à un moment précis. Cet audit est généralement plus court et peut durer de quelques semaines à quelques mois. La durée exacte dépend de la taille de l’organisation et de l’état de préparation de ses contrôles.

Rapport de type II : Un rapport SOC 2 de type II fournit une évaluation plus complète en évaluant l’efficacité des contrôles sur une période donnée, souvent de 6 à 12 mois. Les audits de type II sont plus étendus et, par conséquent, plus longs à réaliser.

Prochaines étapes pour Atera

Atera is committed to continuing its commitment to providing customers with the highest level of security and privacy. To ensure that our platform remains compliant with industry standards, we’ll continue to maintain our SOC 2 certification through regular audits and are now in the middle of our SOC 2 Type 2 process. Additionally, Atera is dedicated to staying at the forefront of the industry by exploring new solutions to further secure our environment and protect our customer data.

Here at Atera, we recognize that cybersecurity isn’t just about technology but also involves all of our employees. So, we continue employee training programs related to data privacy and best practices, and we continue to regularly update policies related to data usage and storage.

We’ll also continue conducting annual risk assessments in order to identify any potential threats proactively and ensure our environment remains compliant with industry standards.

Cela a-t-il été utile ?

Optimisez votre équipe avec l'IA en IT.

Exploitez la puissance de l'IA pour décupler l'efficacité de votre informatique et libérez votre organisation des limites d'hier.