NTFS ou FAT : que dois-je savoir en tant que prestataire de services informatiques ?

NTFS, également connu sous le nom de New Technology File System ou système de fichiers NT, utilise le système d’exploitation Windows NT pour stocker et récupérer des fichiers sur les disques durs. Il a été introduit pour la première fois en 1993 dans les nouvelles versions du système d’exploitation Windows.

 

NTFS est un système de fichiers d’enregistrement solide et performant, doté de listes de contrôles d’accès (ACL), d’un contrôle d’accès multi-utilisateurs et d’une compatibilité avec différents OS. Il offre diverses fonctionnalités comme le multi-streaming, la récupération de données, la tolérance aux pannes, la sécurité, les systèmes de fichiers et les noms UNICODE. Intéressés ? On vous dit tout dans la suite de cet article.

 

1. Où est-ce que le NTFS est-il utilisé ?

 

La ligne Windows Server du système d’exploitation utilise principalement le NTFS.On le retrouve principalement dans les systèmes d’exploitation Windows 7, Windows 8, Windows XP, Windows Vista, Windows 10, Windows NT et Windows 2000 de Microsoft. Il est également pris en charge par d’autres systèmes d’exploitation comme BSD et Linux. Mac OS n’offre qu’un support en lecture seule pour le NTFS.

 

En général, le système d’exploitation d’un ordinateur crée et maintient le système de fichiers sur un périphérique ou un disque de stockage. Le système de fichiers organise les données en fichiers. Il décide de la manière dont les fichiers de données sont stockés, nommés, mis à jour et récupérés. Le système d’exploitation fait la différence entre le système de fichiers et le type de lecteur avec lequel il est utilisé. Il existe également un système de fichiers distribué (DFS) dans lequel les fichiers sont stockés sur plusieurs serveurs et sont traités et accédés localement. Le DFS permet à différents utilisateurs de partager des fichiers et des données sur un réseau et fournit une redondance essentielle.

 

2. Comment est utilisé le NTFS ?

 

Le NTFS est utilisé par les périphériques de stockage amovibles et Microsoft Windows pour nommer, organiser et stocker les fichiers. Le système de fichiers NT peut crypter ou décrypter des données, des fichiers et des dossiers. Il est également utilisé pour formater les USB, les disques durs, les cartes micro SD et les disques SSD. Le NTFS prend également en charge les solutions de stockage volumineuses et de grande taille, comme les disques à récupération automatique.

 

Lorsqu’un disque dur ou un disque SSD est initialisé ou formaté, il est divisé en partitions. Les partitions sont les principales divisions de l’espace physique du disque dur. Dans chaque partition, le système d’exploitation suit l’enregistrement de tous les fichiers qu’il stocke. Les fichiers sont stockés sur le disque dur dans un ou plusieurs espaces disque ou clusters de taille uniforme. La taille des clusters est déterminée par le NTFS, et peut aller de 512 octets à 64 Ko.

 

3. Quelles sont les principales caractéristiques de NTFS ?

 

En tant que système de fichiers principal utilisé par Microsoft pour Windows et Windows Server, les principales caractéristiques de NTFS sont les suivantes :

 

  • Un schéma de répertoire b-tree pour assurer le suivi des grappes de fichiers. Ceci est important car il permet un tri et une organisation efficaces des fichiers.

 

  • Le cryptage au niveau des fichiers, qui permet de crypter des fichiers et des dossiers individuels. Un système de fichiers de cryptage est une fonction différente du cryptage de disque complet, qui crypte le disque entier plutôt que des fichiers individuels.

 

  • En tant que système de fichiers de journalisation, le NTFS permet aux modifications du système d’être écrites dans un journal avant que les modifications réelles ne soient écrites. Cela permet au NTFS d’annuler les changements précédents en cas d’erreur ou de défaillance.

 

  • Volume Shadow Copy Service, qui est utilisé par les programmes de services de sauvegarde en ligne et d’autres outils de sauvegarde pour sauvegarder les fichiers qui sont actuellement utilisés.

 

  • Le NTFS transactionnel permet aux utilisateurs de créer des applications qui ne prennent pas le risque d’appliquer des changements qui peuvent ou non fonctionner.

 

  • Listes de contrôle d’accès, permettant aux administrateurs de serveurs de contrôler l’accès à des fichiers spécifiques.

 

  • La compression intégrée des fichiers, qui permet de réduire la taille des fichiers et d’augmenter l’espace de stockage.

 

  • Une convention de dénomination naturelle des fichiers, permettant d’utiliser des noms de fichiers plus longs avec un large éventail de caractères.

 

  • Prise en charge des disques durs jusqu’à 16 EB. Il prend en charge les fichiers uniques de moins de 256 To dans certaines nouvelles versions de Windows Server ainsi que pour Windows 8 et 10.

 

NTFS et FAT : quelle est la différence ?

 

Bien que NTFS et FAT aient tous deux été développés par Microsoft, il existe certaines différences entre les deux. Chacune a ses avantages et ses inconvénients en matière de compatibilité, de sécurité et de flexibilité. Examinons les différences entre les deux et voyons lequel vous correspond le mieux.

 

fatvsntfs-table-fr

 

Tolérance aux pannes : Le NTFS met toujours à jour ses fichiers journaux. En cas de panne de courant ou de toute autre erreur, il répare automatiquement les dossiers et les fichiers sans en avertir l’utilisateur. Le FAT conserve deux copies différentes de la table d’allocation des fichiers et utilise un mécanisme de sauvegarde en cas d’erreur.

 

Sécurité : Le NTFS vous permet de définir des autorisations de sécurité sur les fichiers et dossiers locaux. Dans le FAT, les fonctions partagées agissent comme un dispositif de sécurité, ce qui signifie que les fichiers partagés sont vulnérables localement, mais sécurisés dans le réseau.

 

Compression : Vous pouvez compresser les fichiers et les dossiers individuellement avec le NTFS sans vous soucier du ralentissement du système en fonction de la compression de la partition.

 

Conversion : Vous pouvez convertir le FAT en NTFS, mais l’inverse n’est pas possible, car le NTFS suit un protocole sécurisé. Si vous voulez convertir un NTFS en FAT, vous devrez sauvegarder vos données et formater votre disque de manière appropriée.

 

Compatibilité : Le NTFS est compatible avec tous les systèmes d’exploitation Windows. Dans Mac OS X, le système de fichiers NT a la fonction de lecture seule. Le FAT est compatible à la fois avec Windows et Mac OS.

 

Pourquoi choisir le NTFS plutôt que le FAT ?

 

Outre les points mentionnés ci-dessus, le NTFS peut également être redimensionné et améliore l’utilisation de l’espace. Microsoft dispose de fonctions intégrées pour étendre ou réduire les partitions, que le NTFS ne peut utiliser que lorsqu’il s’agit de redimensionner. Windows ne dispose d’aucune fonction liée au redimensionnement des partitions en FAT. Vous devrez utiliser le gestionnaire de partition professionnel – MiniTool Partition Wizard for FAT.

 

Un cluster (ou agrégat) ne peut mettre qu’un seul fichier dans l’utilisation de l’espace, mais un fichier peut prendre plus d’un cluster. Si le cluster est petit, la partition peut économiser plus d’espace. Le NTFS supporte plus de tailles de clusters que le FAT. Le cluster de NTFS peut être plus petit, permettant une utilisation plus efficace de la partition.

 

Le NTFS présente beaucoup plus d’avantages, sauf si vous cherchez à formater des volumes où il y a plus d’un OS sur la même machine. Si vous n’avez que le système d’exploitation Windows, le NTFS est généralement le bon choix.

 

Prêt à remettre en forme votre pile de logiciels informatiques ? Commencez dès maintenant avec l’essai gratuit d’Atera.

Rationalisez votre service informatique

Logiciel RMM, PSA et Accès à distance qui changeront la façon dont vous dirigez votre activité MSP