Comment démarrer une société MSP

Si vous cherchez à créer une entreprise et à devenir un MSP prospère, vous êtes au bon endroit ! Ce guide vous explique comment créer et développer une entreprise de services gérés, y compris le processus de démarrage, la manière de monter rapidement en grade dans le monde des MSP, ainsi que la technologie, les outils et la stratégie qui peuvent faire toute la différence lorsque vous débutez.

 

Comment créer une Entreprise de Services Gérés ?

 

Le secteur des services gérés devrait connaître un taux de croissance annuel moyen de 11,7 % jusqu’en 2025, ce qui montre son énorme potentiel en tant que secteur de croissance. Pour obtenir votre part du gâteau, voici quelques-uns des premiers éléments de votre liste de priorités à prévoir.

 

#1. Comprenez et définissez vos compétences

 

Qu’apportez-vous à la table en tant que fournisseur de services gérés ? La plupart des nouveaux MSP ont une expérience dans le domaine de l’informatique et de la technologie, alors quels sont vos éléments de différenciation ? Cela peut aller de la data science à l’ingénierie du cloud, ou des compétences en cybersécurité aux compétences en hardware. En dehors de l’informatique proprement dite, quelles sont les autres compétences que vous ou vos partenaires possédez et qui faciliteront la création d’une entreprise ? Nous parlons des connaissances plus orientées vers les affaires, comme la comptabilité et la finance, ou le marketing et les ventes. Toutes ces compétences seront très précieuses, surtout au début de votre activité.

 

#2: Pensez à votre niche

 

Certains MSP préfèrent se positionner tôt sur une niche, en choisissant une industrie ou un segment particulier sur lequel ils vont se concentrer pour leur base de clients. D’autres préfèrent garder leurs options ouvertes, en recherchant des clients dans un large éventail de domaines d’activité. Il n’y a pas de bonne réponse, et les deux peuvent créer des modèles d’entreprise réussis, mais cela vaut vraiment la peine d’en discuter dès le départ. Si vous choisissez de vous concentrer sur une niche spécifique, vous devrez être en mesure de vous établir en tant qu’expert dans ce secteur. Sinon, votre expertise sera liée à vos seules compétences informatiques et techniques.

 

N’oubliez pas de réfléchir à la taille des entreprises que vous souhaitez cibler. Cela peut sembler incroyable de décrocher un gros client, mais aurez-vous le temps de vous diversifier et d’éviter de mettre tous vos œufs dans le même panier avec cette approche ? Il est peut-être plus judicieux de rechercher quelques petits clients, surtout au début.

 

#3: Considérez les coûts de démarrage

 

Connaître ses coûts et s’y préparer à l’avance est peut-être le conseil le plus important. Cela vous aidera à réunir les fonds nécessaires au démarrage, à fixer des prix équitables pour vos services et à décider comment et quand faire évoluer votre entreprise.

 

En ce qui concerne les coûts de départ, de nombreux MSP sont amorcés dès le début, en construisant lentement le matériel et les personnes dont ils ont besoin au fur et à mesure qu’ils commencent à avoir des clients, donc n’ayez pas peur si vous n’avez pas une grosse somme d’argent à investir dans l’entreprise. Cependant, il y a quelques coûts de lancement que vous devrez prendre en compte, en fonction de la façon dont vous allez gérer votre entreprise. Réfléchissez aux questions suivantes.

 

  • Allez-vous travailler à distance en tant que MSP itinérant, ou devrez-vous envisager de louer un bureau ?
  • Avez-vous besoin d’un type d’assurance particulier pour vous couvrir en cas de problème ?
  • Quel équipement voulez-vous vous procurer, ou allez-vous passer des accords avec des distributeurs tiers pour le matériel ?
  • Comment commercialisez-vous votre activité de MSP et avez-vous le budget nécessaire pour le faire à grande échelle ?
  • Quels sont les technologies/outils nécessaires au départ, qu’il s’agisse de RMM, de PSA, d’accès à distance ou de cybersécurité, et quels en sont les coûts ?
  • Êtes-vous un homme-orchestre ou devez-vous envisager d’embaucher du personnel supplémentaire (et de le payer) ?

 

#4: Une fois que vous avez les réponses… Décidez d’un modèle de tarification

 

Maintenant que vous savez quels sont vos coûts, il est temps de réfléchir à la manière dont vous allez facturer vos clients. Il existe un certain nombre de méthodes pour cela, qu’il s’agisse de la tarification par appareil, de la tarification par utilisateur, de la tarification par technicien, de la tarification par paliers pour différents services ou d’un modèle « break/fix » où chaque élément coûte un montant différent selon les besoins du client.

 

Chez Atera, nous avons été les pionniers du modèle de tarification par technicien, les premiers à offrir notre solution RMM et PSA par technicien, peu importe le nombre de points d’extrémité desservis par ce dernier. Notre opinion était, et sera toujours, qu’un MSP ne devrait pas être puni pour son propre succès ! Au début, les MSP sont souvent poussés à baisser leurs prix pour obtenir de nouveaux clients, et avec des exigences logicielles coûteuses, cela peut être impossible à maintenir. Bien sûr, il ne faut pas oublier qu’en tant que MSP, vous êtes payés pour votre expertise et votre perspicacité, et qu’il s’agit d’un service de grande valeur sur la table, alors ne vous sous-estimez pas ! Cependant, nous avons vu comment la tarification par technicien que nous proposons peut aider nos MSP à se lancer dans la réalisation de bénéfices.

 

Il est également important de réfléchir à un modèle de tarification qui vous apporte transparence et stabilité. Si vous pouvez obtenir de vos clients un coût mensuel fixe, il sera toujours plus facile à prévoir qu’un modèle de type « break/fix », par exemple.

 

#5: Faites connaître votre entreprise MSP

 

Comment allez-vous trouver vos premiers clients ? Vous espérez probablement que le bouche-à-oreille et les recommandations des clients vous aideront à trouver de nouveaux clients, mais au début, il peut se révéler difficile d’obtenir ce premier contact si important. Là encore, il n’y a pas de « bonne réponse ».

 

Nous avons des clients MSP qui ont battu le pavé avec des prospectus, fait des appels à froid et envoyé des e-mails, créé des sites Web ou des campagnes publicitaires sur Google, ou utilisé LinkedIn et d’autres réseaux sociaux. Il peut être utile de rejoindre un groupe local de propriétaires d’entreprises, ou même un groupe de discussion spécifique de MSP composé d’autres MSP en phase de démarrage. Envisagez d’entrer en contact avec un organisme à but non lucratif ou une organisation caritative à qui vous pouvez offrir des prix réduits en échange d’un témoignage convaincant. Créez un argumentaire puissant et un e-mail qui explique clairement votre valeur, et veillez à parler ouvertement de ce que vous faites. Vous ne savez jamais qui pourrait devenir un excellent contact ou transmettre votre carte de visite.

 

Comment devenir une MSP prospère

 

Une fois que vous aurez vos premiers clients, vous devrez passer à l’étape suivante et passer du statut de fournisseur de services gérés ordinaire à celui de MSP prospère. Mais quelle est la différence ? Voici 3 éléments qui, selon nous, permettent de distinguer ces deux groupes.

 

De bonnes relations avec les fournisseurs :

 

Vos services seront aussi bons que les logiciels que vous utilisez. Les éléments essentiels au démarrage sont :

 

L’automatisation des services professionnels : Il s’agit d’un logiciel d’assistance et de ticketing qui vous permet de servir rapidement vos clients lorsqu’ils ont besoin d’aide.

 

– Surveillance et maintenance à distance : Vous pouvez établir des règles pour les correctifs et les mises à jour logicielles, et résoudre les problèmes lorsqu’ils surviennent.

 

– Accès à distance : En particulier dans le contexte actuel du travail à distance, assurez-vous que vous pouvez facilement accéder aux machines des utilisateurs et prendre le contrôle si nécessaire.

 

– Cybersécurité : Cela peut commencer par l’antivirus, mais aujourd’hui ce n’est que la première étape. Pensez à la sécurité web, aux contrôles du cloud, à la gestion des accès, aux sauvegardes, etc.

 

– Documentation : Si tout est dans votre tête, vous êtes devenu un point de défaillance unique pour votre entreprise. Les meilleurs outils de documentation, de garantie et de mot de passe peuvent faire de chacun un expert.
– Comptabilité : Bien sûr, vous voulez pouvoir facturer facilement votre travail, avec des rapports et des détails clairs pour que vos clients puissent tout voir d’un seul coup d’œil.

 

Proactif plutôt que réactif :

 

Les meilleurs MSP sont en avance sur le jeu.

 

Ceci est fortement lié à l’abandon de la notion de « break/fix ». Parlez à vos clients de la nature proactive d’une approche de services gérés, qui vous permet d’établir un bon calendrier avec eux en termes de mises à jour, de correctifs et de maintenance, et de résoudre les problèmes à l’avance. Cette approche est largement préférable à l’approche « pompier » qui signifie que leur activité doit s’arrêter à chaque fois que quelque chose ne va pas.

 

Opportunités d’automatisation :

 

Enfin, un fil conducteur que nous avons observé chez toutes les MSP réussies, est leur recours à l’automatisation des tâches.
L’automatisation travaillera à votre place, vous aidant à faire un usage plus intelligent de votre temps, ou à former d’autres membres du personnel. La découverte du réseau en est un bon exemple. La découverte du réseau d’Atera s’exécute en arrière-plan, générant une liste complète du matériel et des logiciels dans les environnements de vos clients, vous préparant ainsi à vos réunions trimestrielles et suggérant même des possibilités de vente incitative qui sont déjà sur la table, ainsi qu’une valeur financière pour ces tâches. Une bibliothèque de scripts robuste est un autre excellent exemple d’automatisation, et peut vous aider à configurer des gains de temps tels que la gestion automatique des correctifs, les installations et mises à jour de logiciels, et bien plus encore.

 

Une seule relation avec un fournisseur facilite le lancement d’une entreprise MSP

 

Chez Atera, nous avons des années d’expérience à aider les entreprises à passer de l’état de démarrage à celui d’une MSP réussie. Notre tarification par technicien et notre plateforme riche en fonctions visent à changer la donne pour les MSP et les professionnels IT, en offrant tout ce dont vous avez besoin pour démarrer en force sous le même toit.

 

Êtes-vous notre prochaine référence réussie ? Commencez votre essai gratuit, maintenant.