Multi-talent : comment devenir un MSP à succès – Partie 3

Partie 3 : Comment tirer parti de votre temps et de votre génie pour réussir

 

Nous avons reçu d’excellents commentaires sur notre série Jack of all Trades, qui explique comment devenir un MSP à succès en trois étapes clés. Tout d’abord, nous avons parlé de la création de contenu pour attirer les visiteurs. L’épisode suivant de la série portait sur le recrutement des clients, la façon de présenter et de tarifer vos services. Le dernier des blogs de la série porte sur l’optimisation de votre temps pour tirer le meilleur parti de votre entreprise, comme le recommande notre gourou du marketing, Ari Sherbill.

 

Vous ne pouvez pas obtenir ce que vous voulez tant que vous ne définissez pas ce que vous souhaitez.

 

Cela peut paraître simple, mais beaucoup de gens pensent savoir ce qu’ils veulent, alors que ce n’est pas le cas. Si vous demandez à quelqu’un quel souhait il confierait à un génie, il pourrait demander un million de dollars. Mais dans la vie réelle, un objectif financier d’un million de dollars peut impliquer beaucoup plus de temps et d’efforts que ce qu’ils veulent investir. Un propriétaire d’entreprise pourrait être parfaitement heureux, avec tout le luxe qu’il peut espérer, avec bien moins que cette somme, et être capable d’atteindre d’autres objectifs.

 

Commencez par définir vos objectifs, puis vous serez le mieux placé pour mettre au point votre plan pour les atteindre.

 

Alors, comment définir le succès ? Une chose est sûre. Il ne s’agit pas de résultats. Vous pouvez avoir une entreprise objectivement « prospère », qui a pulvérisé ses objectifs financiers, qui emploie un grand nombre de personnes, qui a de nombreux clients satisfaits et qui fait l’envie de toute la concurrence, et pourtant, vous, le propriétaire, pourriez avoir le sentiment que votre vie est loin d’être une réussite. La seule mesure de la réussite, c’est à quel point vous appréciez le processus dans lequel vous vous trouvez.
C’est pourquoi le succès est totalement subjectif. Vous êtes le seul à décider si votre entreprise est un succès, et associer des résultats externes à ce processus ne peut qu’engendrer de la douleur et des défis, car le monde ne suit pas les règles. C’est peut-être la raison pour laquelle les études montrent une corrélation entre l’échec et le succès, parce qu’il s’agit d’une partie importante du processus, d’une étape sur la voie de l’élaboration de ce que vous voulez, de l’apprentissage et de la croissance à partir de l’expérience, et de la consolidation de ce que vous voulez.

 

Adopter un état d’esprit de croissance

 

Le succès sera toujours subjectif, personnel et interne. Mais pour tirer le meilleur parti de la façon dont vous définissez le succès, il peut être utile de développer une mentalité de croissance, par opposition à une mentalité fixe. Décortiquons la situation.
Ceux qui ont une mentalité fixe pensent que l’intelligence est statique. Nous savons ce que nous savons, et il n’y a pas grand-chose que nous puissions faire pour changer cela. La mentalité de croissance considère l’intelligence comme quelque chose qui peut croître et s’adapter. Comme vous pouvez le voir dans le graphique ci-dessous, l’état d’esprit fixe est très négatif.
Il vous encourage à éviter les défis au lieu de les considérer comme des opportunités d’apprentissage, à abandonner facilement lorsque vous êtes confronté à des revers, à ignorer l’importance de l’effort et à vous sentir menacé à la fois par le feedback et par le succès des autres. L’état d’esprit de croissance vous permet d’apprendre des critiques et de trouver un soutien utile dans les commentaires et les succès des autres.

 

Adopter un état d’esprit de croissance

 

Les objectifs qu’une personne ayant une mentalité de croissance atteint sont fluides et en constante évolution, ce qui lui permet de continuer à atteindre des niveaux de réussite plus élevés. En revanche, si vous fixez votre idée du succès sur quelque chose d’extérieur ou de déterminé, vous risquez de plafonner rapidement et de ne pas atteindre votre véritable potentiel.

 

 

Embracing a Growth Mindset

 

Tracer votre chemin personnel vers le succès

 

Pensez à la façon dont vous avez structuré votre offre irrésistible dans l’article précédent du blog. Vous avez déterminé ce que vous vouliez, puis vous l’avez retourné dans tous les sens pour déterminer comment atteindre cet objectif. Utilisez la même logique pour déterminer ce que le succès signifie pour vous. Pensez aux domaines clés de votre vie. Ils peuvent être personnels, familiaux, professionnels, ludiques, etc. Pour établir cette carte, réfléchissez au pourcentage de temps que vous souhaitez consacrer à chacun de ces domaines. Le temps est le grand égalisateur, nous n’avons tous que 24 heures dans une journée. La façon idéale de le dépenser est votre définition du succès.

 

Dans le blog précédent, nous avons parlé de l’argent que vous voulez gagner chaque mois, des clients avec lesquels vous voulez travailler et de la façon de construire un chemin pour atteindre ces résultats. Votre idée de la réussite doit s’inscrire dans ce modèle. Si vous voulez gagner 100 000 $, vous pouvez y parvenir avec 100 clients vous payant 1 000 $ chacun. Si chaque client prend une heure de votre temps, cela représente 100 heures de travail.

 

 

Si vous avez des clients qui apprécient suffisamment votre travail pour vous payer 10 000 $ chacun, vous faites le même revenu avec seulement 10 heures de travail. Non seulement vous gagnez plus d’argent pour moins de travail, mais vous avez également libéré 90 heures de temps que vous pouvez utiliser pour créer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée qui convient à votre style de vie. Le résultat financier est le même quel que soit le scénario, mais la quantité de succès ? C’est là que réside toute la différence !