La gestion des correctifs est un élément crucial de l’activité MSP. Nous vous le disions déjà il y a quelques mois.

 

La mise en place d’une politique de gestion des correctifs en entreprise est une pratique plus que primordiale. En effet, cette dernière va constituer le premier rempart contre les cyberattaques, qui sont l’ennemi numéro un des entreprises, quelle que soit leur taille.

 

Comment se caractérise-t-elle et quels sont les enjeux ? On vous dit tout.

 

La gestion des correctifs en quelques points

 

La gestion des correctifs (appelée également “Patch management”) correspond à l’ensemble des mises à jour de systèmes d’exploitations et logiciels, mais également l’ensemble des correctifs de bogues et améliorations qui peuvent intervenir au sein d’un environnement informatique professionnel.

 

La gestion des correctifs permet de maintenir à jour et sécuriser l’ensemble des appareils et terminaux d’un parc informatique.

 

A quoi ressemble une bonne politique de gestion des correctifs ?

 

La mise à jour de tous les correctifs disponibles, une connaissance des correctifs adaptés à chaque système et chaque machine, la création et la mise à jour d’un planning de correctifs et des tests approfondis des systèmes et autres appareils une fois l’application des correctifs effectuée.

 

La gestion des correctifs commence par un inventaire complet du réseau/parc informatique.

 

Avec l’outil Découverte de réseau, vous obtiendrez une vue complète et détaillée des appareils, logiciels et autres composants du réseau client. Vous aurez alors de quoi constituer une base de réflexion pour construire votre stratégie de gestion des correctifs nécessaires.

 

L’automatisation est l’allié d’une bonne politique de gestion des correctifs. Elle permet de rationaliser l’activité d’un fournisseur de services gérés de façon à rendre la gestion des correctifs efficace, fonctionnelle et proactive. Le tout en un gain de temps significatif.

 

En parlant de gain de temps, la gestion des correctifs peut être une tâche colossale qui entrave le processus de travail et conduit à des conflits entre les départements sur le calendrier des correctifs. Lors de la résolution d’une crise, le temps est un facteur essentiel. Ainsi, une politique de gestion des correctifs efficace va anticiper les conflits et donner des conseils sur la manière de les résoudre afin de limiter au maximum les temps d’arrêt du travail.

 

Une bonne gestion des correctifs s’adapte aux besoins. Vous n’aurez pas nécessairement besoin d’installer tous les correctifs au même moment, et selon les machines, appareils et les utilisations qui en sont faites. Cela passe donc par une bonne évaluation de la part du MSP, de la situation donnée à un instant donné.

 

La gestion des correctifs permet à votre parc informatique de fonctionner de manière continue tout en étant conforme aux normes en place et exigences réglementaires.

L’objectif est de produire un processus de correction standardisé afin que les techniciens puissent prendre des décisions éclairées à n’importe quelle étape du processus de correction, y compris lors de la correction des erreurs et de la gestion des imprévus.

 

La gestion des correctifs contre les cyberattaques

 

C’est très simple : une mauvaise politique de gestion des correctifs se traduit par des cyberattaques.

 

La gestion des correctifs est celle qui protège un parc informatique de ses propres vulnérabilités. Aujourd’hui, les vulnérabilités non corrigées représentent une faille sur trois dans le monde.

 

Bien qu’il soit aujourd’hui quasiment impossible d’empêcher l’ensemble des cyberattaques de se produire, la gestion des correctifs est là pour en limiter le nombre et surtout les conséquences. On l’a vu notamment pendant la période du COVID-19 et la multiplication soudaine du télétravail, la période s’est révélée être une mine d’or pour les hackers qui ont récolté une quantité impressionnante de données, mettant en avant les failles de nombreux parcs informatiques.

 

Ces incidents de sécurité auraient pu être largement évités si des politiques de gestion des correctifs fortes avaient été mises en place de manière plus consciencieuse.

 

En l’absence d’une politique de gestion des correctifs, les entreprises peuvent avoir des difficultés à identifier les correctifs critiques. De plus, en l’absence d’un processus détaillé à suivre, les correctifs peuvent être installés de manière incorrecte, ce qui peut entraîner un arrêt des applications et des appareils, et donc une interruption des activités.

 

D’après Project Zero, l’équipe Google spécialisée dans les failles informatiques, il faut en moyenne 52 jours pour corriger les failles de sécurité (une nette progression considérant que le délai était de 80 jours il y a 3 ans).

 

Autre chiffre, il faut environ 200 jours pour appliquer un correctif sur une faille dite “régulière” et 256 jours pour une faille dite sévère.

 

La correction de faille de sécurité est donc une tâche difficile et qui prend du temps. D’où l’intérêt crucial de la mise en place d’une politique de gestion des correctifs le plus tôt possible pour empêcher une aggravation ou incrémentation des failles de sécurité sur les parcs informatiques de vos clients.

 

Vous l’aurez donc compris, instaurer une bonne politique de gestion des correctifs permet de s’assurer que les risques sont gérés rapidement afin que les entreprises ne deviennent pas la proie de cyberattaques de grande envergure.

 

De plus, les correctifs jouent un rôle essentiel dans l’amélioration du chiffre d’affaires et de la réputation de l’entreprise en favorisant l’innovation des produits et l’amélioration de la qualité des services.

Cela a-t-il été utile ?

Articles connexes

Documentation informatique : son importance et comment la choisir ?

Lire

Le meilleur système d’exploitation pour les sauvegardes de serveurs

Lire

Différences entre un serveur et un serveur NAS : comment choisir la solution qu’il vous faut ?

Lire

Gestion des actifs informatiques (ITAM): fonctionnalités et optimisation

Lire

Optimisez votre équipe avec l'IA en IT.

Exploitez la puissance de l'IA pour décupler l'efficacité de votre informatique et libérez votre organisation des limites d'hier.