La structure des départements informatiques

La structure d’un département informatique est essentielle pour garantir le bon fonctionnement d’une entreprise et la protection de ses actifs. Un service informatique non structuré nuira à l’activité globale de l’entreprise, tandis qu’un service informatique bien organisé pourra donner un véritable avantage concurrentiel et devenir un pôle d’innovation. Ainsi, mettre en place correctement la structure d’un service informatique est une étape importante, particulièrement pour les fournisseurs de services gérés qui en sont les acteurs principaux.

 

1. Une structure adaptée aux besoins multiples des entreprises

 

Les fonctions d’un département informatique ont évolué. L’heure n’est plus à la simple approche break/fix et à une intervention uniquement en cas de problèmes apparents. Un service informatique doit être proactif, être sur tous les fronts, savoir anticiper et garantir une sécurité complète à l’entreprise qu’il représente.
La plupart des entreprises ont besoin aujourd’hui d’un département informatique ultra-performant et qui les accompagne tout au long de leur évolution, de plus en plus rapide.

 

On peut ainsi décomposer la structure du département informatique en trois sections principales :

 

La section « infrastructure informatique” : celle qui va s’atteler à maintenir l’ensemble du système informatique, des serveurs aux capacités de stockage, en passant par les divers périphériques. Cette section s’assure de la résilience des infrastructures et intervient dans le cadre des plans de reprise d’activité après sinistre par exemple. C’est elle qui va également veiller à la protection et à la disponibilités des données.

 

La section “support utilisateur” : le département informatique agit comme le point de contact avec le “monde extérieur”. C’est lui qui est en mesure de fournir une réponse complète et traite de tous les types de problèmes et demandes d’informations dans les différents domaines informatiques: matériel, logiciels, gestion des données etc. Elle gère également au quotidien l’ensemble du matériel, des mises à jour des logiciels, la maintenance informatique et autres solutions professionnelles afin de doter chaque poste de travail d’une architecture informatique cohérente et puissante. Cela passe notamment par la mise a disposition d’une base de connaissances complète et d’intégrations utiles.

 

La section “recherche et développement” : cette section a plusieurs fonctions. Tout d’abord, celle de gérer les solutions et services informatiques externes fournis par des prestataires et s’assurer de leur bonne mise en marche. Cette section va également être celle des innovations, celle qui va aider l’entreprise à mener à bien ses projets en adoptant une position de consultant et d’expert informatique.

 

Si l’on suit ce schéma, on arrive à la conclusion qu’un mélange permanent des compétences est nécessaire. Chacune des sections qui composent le département informatique est complémentaire et chaque ingénieur informatique doit être en mesure de comprendre l’ensemble des problématiques du service informatique dans lequel il évolue. Le travail de chacun n’est pas isolé, il s’inclut au sein d’une structure unique.

 

2. Une structure adaptée à la taille des entreprises

 

Si le multitâche est le mot d’ordre, il n’en reste pas moins que le travail et la structure d’un département informatique va nécessairement varier, et ce notamment en fonction de la taille de l’entreprise qu’il représente.

 

Pour les départements informatiques de petites entreprises (moins de 25 employés), il va être très commun d’avoir des ingénieurs informatiques polyvalents et qui combinent plusieurs fonctions à la fois.
Les problèmes informatiques de nature simple incombent généralement à la personne qui possède les compétences techniques les plus adaptées à la situation. Dans ce cas de figure, il est commun d’avoir un département informatique en internet et des MSP ou autre prestataire en externe pour des missions ciblées (plus particulièrement la cybersécurité).

 

Pour les départements informatiques en moyenne entreprise (entre 25 et 75 employés), là encore, le multitâche est de mise et l’on retrouve souvent un ingénieur informatique à la tête, à la fois de la section support utilisateur mais aussi du reste. Il est alors à la fois en contact avec le client final et au cœur de la gestion technique et interne.
C’est là que les MSP jouent un rôle clé car ils vont soulager le responsable technique (notamment grâce aux processus d’automatisation) qui pourra alors adopter une position plus proactive que réactive.

 

Pour les départements informatiques en grande entreprise (75 employés et plus), les enjeux et problématiques sont différents. Et les moyens aussi.
Le département informatique est essentiel pour maintenir l’entreprise en activité, la rendre compétitive, innovante et continuellement à la pointe de la technologie . Si le département IT ne peut pas assurer, cela peut entraver gravement la capacité des entreprises à rester en activité et à se développer comme elles le voudraient.
Pour cela, il va être nécessaire d’externaliser certaines fonctions clés s’assurer de rester au fait de la sécurité, la productivité et l’innovation concurrentielle.

 

3. Les bonnes pratiques pour une structure de département informatique efficace

 

Le leadership

 

Que vous embauchiez un responsable informatique ou un directeur, c’est le leadership qui compte. Il va jouer un rôle important dans les futures embauches et va permettre d’organiser le reste de la structure du service informatique. Il faut donc posséder non seulement des compétences nécessaires pour exécuter des tâches informatiques, mais également pour gérer les personnes et s’assurer que les projets sont exécutés rapidement.

 

La flexibilité

 

Le but de l’entreprise est de croître. Et avec cette croissance, votre département informatique nécessitera des changements. Par exemple, votre responsable informatique pourrait être confronté à un changement de responsabilités et à l’embauche de nouveaux employés pour l’aider à prendre en charge la croissance. Avec un service informatique en évolution, votre responsable peut également envisager de promouvoir et de former des employés clés pour parvenir à gérer la croissance et l’expansion possible du service. Par exemple, il va peut-être avoir besoin d’un responsable du support technique, d’un responsable des ventes techniques ou encore d’un responsable de l’ingénierie logicielle. Cela vous laisse, ainsi qu’à votre responsable informatique et aux autres employés, la liberté d’élaborer des stratégies plus poussées, vous aidant ainsi à atteindre vos objectifs commerciaux.

 

L’éducation

 

Le monde des nouvelles technologies est en constante évolution et le service informatique doit suivre le rythme pour être efficace pour ses clients. Votre sécurité et celle de vos clients est aussi importante que la capacité de votre équipe informatique à être à jour des dernières cybermenaces et comment les arrêter. Une formation continue de toute l’équipe aidera votre entreprise à se tenir au courant des dernières techniques de sécurité. Offrir une formation plus approfondie à la cybersécurité à quelques membres clés peut également avoir du sens.

 

Vous l’aurez compris, la structure d’un département informatique est complexe et dépend de divers paramètres. Mais ce qui est certain c’est que, quelle que soit la configuration choisie, il devient de plus en plus nécessaire de s’équiper de logiciels de surveillance et de gestion afin de soulager le travail de chacun et permettre au département entier de se concentrer sur des éléments plus profonds et des problématiques significatives pour vos clients.

 

Ces bonnes pratiques pourraient également vous donner un avantage concurrentiel important et vous permettre de développer votre activité. Si ce sujet vous intéresse, nous vous invitons aussi à lire notre article sur la découverte de réseau comme levier commercial.