Générer un résumé avec l'IA

Le BIOS, pour Basic Input/Output System, ou en français, le système élémentaire Entrée/Sortie, est un composant indispensable au démarrage d’un ordinateur. Il s’agit du premier programme qui se met en marche lorsque vous allumez votre machine et s’assure du bon fonctionnement de tous ses éléments clés (par exemple : la communication des périphériques ou encore l’intégrité de la mémoire, du disque dur, le clavier etc.).

Dans cet article, nous allons dans un premier temps entrer un peu plus en détail sur la définition et les fonctionnalités du BIOS puis détailler les différentes façons d’y accéder depuis un système d’exploitation PC ou Mac.

1. Définition et fonctionnalités du BIOS

Le BIOS c’est en quelque sorte la colonne vertébrale de votre ordinateur. Sans lui, rien ne fonctionnerait correctement. Le BIOS a pour fonction première d’exécuter l’ensemble des programmes nécessaires au moment où démarre le système d’exploitation de votre ordinateur.

Ainsi, lorsque votre machine se met en route, le BIOS va dans un premier temps vérifier les sources d’alimentation provenant des CMOS (pour Complementary metal-oxide-semiconductor, un élément semi-conducteur utilisé dans de nombreux ordinateurs et qui permet de stocker et transmettre des données simultanément). Si tout est enclenché correctement, le BIOS va alors s’assurer du démarrage du CPU (le microprocesseur de l’ordinateur) .

Le BIOS va également contrôler l’affichage et les cartes graphiques puis va s’atteler à une vérification primordiale : celle de la mémoire. Le BIOS va vérifier que la mémoire peut être lue correctement par l’ordinateur, qu’elle est écrite comme il faut et qu’elle soit fidèle à son contenu.

Enfin, le BIOS va finir ses vérifications avec les différents périphériques d’entrée et de sortie de l’ordinateur : disque dur, lecteur CD-ROM, périphériques USB, clavier, souris, contrôleurs de réseau.

Le BIOS a pour objectif de s’assurer que tous les composants sont fonctionnels et accessibles au système d’exploitation. Si ce n’est pas le cas, le BIOS va alors suspendre le processus de démarrage de l’ordinateur et émettre un avertissement.

2. Accéder au BIOS sur PC et sur Mac

En principe, le BIOS se lance automatiquement au moment du démarrage de votre machine. Cependant, l’accès au logiciel en lui-même n’est pas aussi simple.

Sur PC, il existe différentes touches et combinaisons pour accéder aux BIOS, selon les modèles et marques d’ordinateur.

Les plus fréquentes :

  • Ctrl + Alt + Esc
  • F10 (sur les modèles HP et Compaq)
  • F2 (sur les modèles Dell, Sony, Packard Bell)
  • Suppr (sur les modèles Toshiba entre autres)

Une précision toutefois : l’usage de ces combinaisons se fait uniquement au démarrage de l’ordinateur où pendant quelques secondes – avant l’apparition de l’écran de démarrage du système – l’option vous est donnée via un message spécifique.

Sur Windows 8 et Windows 10, l’accès aux BIOS est plus facilement accessible, via le menu des options de démarrage (où vous trouverez également un accès au Command Prompt). L’ordinateur devra cependant être redémarré. Il faudra alors maintenir la touche majuscule enfoncée tout en appuyant sur le bouton de démarrage. L’écran d’accès au BIOS apparaît alors.

Autre manière d’accéder au BIOS (toujours sur Windows 8 et 10) : via les paramètres système. Dans l’onglet Mise à jour et sécurité > Restauration > Options de démarrage avancées. Là encore, vous devrez procéder à un redémarrage de votre ordinateur puis l’option BIOS apparaîtra.

Qu’en est-il de Mac ?

Officiellement, les Mac n’utilisent pas les BIOS à proprement parler. Cependant, le système d’exploitation développé par Apple dispose d’une version similaire, l’EFI (pour Extensible Firmware Interface).

Pour y accéder, votre ordinateur doit d’abord être éteint. En le rallumant, maintenez simultanément enfoncées les touches “Command” + “Option”+ “0” + “F”

Pour sortir du firmware et continuer le démarrage de votre machine, il faudra taper “Mac-boot” puis confirmer avec la touche Entrée.

Pour sortir du firmware et éteindre votre machine, il faudra taper “Shut-down”.

Si vous avez trouvé cet article utile, vous aimerez peut-être découvrir d’autres raccourcis utiles pour Mac et Windows.

Cela a-t-il été utile ?

Articles connexes

Quelles différences entre IT asset Discovery et IT asset Management ?

Lire

Les tendances IT à adopter pour 2023

Lire

Les outils informatiques open source les plus utilisés

Lire

Comment développer votre activité de MSP ?

Lire

Optimisez votre équipe avec l'IA en IT.

Exploitez la puissance de l'IA pour décupler l'efficacité de votre informatique et libérez votre organisation des limites d'hier.